Violences à Saint-Louis après l'acquittement d'un policier
Violences à Saint-Louis après l'acquittement d'un policier

Violences à Saint-Louis après l’acquittement d’un policier pour le meurtre d’un Noir.

La ville américaine de Saint-Louis restait sous tension dimanche après l’acquittement d’un policier blanc pour la mort d’un homme noir, verdict qui a provoqué des manifestations et des violences conduisant à l’annulation de deux concerts ce week-end.

De nombreux manifestants ont jeté des pierres et des bouteilles contre les policiers qui ont répondu avec des bombes lacrymogènes. La police de Saint-Louis indique dans son rapport que «des dégâts très importants» ont été constatés dans la nuit de dimanche à lundi. Après plusieurs interpellations et quelques blessés légers, le calme semblait être revenu en milieu de nuit.

READ  Les sondages, toujours défavorables pour Hollande et Ayrault

“Nous n’avons aucune patience pour la violence, nous n’avons aucune patience pour le vandalisme. C’est pour cela que vous voyez qu‘à la minute où les gens prennent le chemin du vandalisme, nous appliquons la loi“, a expliqué le gouverneur du Missouri, Eric Greitens.

READ  Des nodules dans les anneaux de Saturne

C’est en 2011, à l’issue d’une course poursuite que l’ancien policier, blanc, Jason Stockley, a tiré et tué, dans sa voiture, un trafiquant de drogue noir, Anthony Lamar Smith.

READ  Diabète sucré : Les pommes de terre augmenteraient le diabète de type-2

Les diverses vidéos de la scène n’en donnent qu’une image incomplète, mais le policier a notamment été accusé d’avoir déposé une arme de poing dans la voiture pour justifier son acte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here