Le syndicat des employés de TVA amène son conflit dans l’arène politique : à 10 jours du déclenchement possible d’une grève illimitée, il demande aux chefs des quatre principaux partis de refuser de donner une entrevue à TVA, à compter du moment où une grève ou un lock-out serait effectivement déclenché.



lapresse.ca

READ  Monde - Législatives en Suède : un enjeu européen

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here