La plus grande ville canadienne demeure persuadée d’avoir ce qu’il faut pour mettre la main sur le deuxième siège social nord-américain d’Amazon, un an après que le géant de la vente au détail en ligne a lancé ses recherches pour une nouvelle base.



lapresse.ca

READ  Politique - Le patron de FO dénonce la "vision sans valeur républicaine" de Macron

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here