Pourquoi, au fait, réunir dans ce concert d’ouverture de la 85e saison de l’OSM Le sacre du printemps de Stravinski, le Boléro de Ravel et l’opéra de chambre Chaakapesh, le périple du fripon, oeuvre composite entre cultures autochtone et occidentale?



lapresse.ca

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here