Coronavirus : Maxime Bernier arrêté au Manitoba pour non respect des règles sanitaires
Coronavirus : Maxime Bernier arrêté au Manitoba pour non respect des règles sanitaires

Maxime Bernier a été arrêté au Manitoba après avoir assisté à un rassemblement contre les restrictions liées à la COVID-19.

Le politicien beauceron aurait reçu une première contravention de 1 296 $ lors d’un rassemblement illégal à Niverville. Les agents l’auraient alors averti qu’il serait arrêté et menotté en cas de récidive.

Moins d’une heure plus tard, il était cette fois arrêté, après avoir donné un discours devant une dizaine de personnes au Parc Carillon de Saint-Pierre-Jolys, un village francophone de la province. Il sera accusé de participation à un rassemblement illégal dans un lieu public et refus de se mettre en quarantaine conformément au décret actuel en vigueur dans cette province de l’Ouest canadien.

Plus tôt dans la journée, des maires membres de l’Association des municipalités bilingues du Manitoba (AMBM), avaient dénoncé la série de rassemblements organisés par Maxime Bernier, lui signifiant qu’il n’était pas le bienvenu chez eux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here