La protection du réseau de la santé contre le sommet de la vague du variant Omicron
La protection du réseau de la santé contre le sommet de la vague du variant Omicron

Devant la hausse des hospitalisations causée par l’augmentation des cas de COVID-19, l’Alberta prend des mesures immédiates pour protéger ses citoyens et le réseau de la santé

Les hospitalisations causées par la COVID-19 dépassent celles qu’on observe depuis le début de la pandémie. Dans le cadre de leur plan en cas d’urgence, Alberta Health et Services de santé de l’Alberta augmentent le nombre de lits, lancent des interventions communautaires et rendent les employés plus disponibles.

« Même si le nombre d’hospitalisations continue de grimper, nous avons pu observer comment les autres États réagissent au variant Omicron. C’est pourquoi nous prenons dès maintenant des mesures décisives visant à aider notre système de santé à s’adapter à la hausse des cas. Bien qu’environ 45 % des hospitalisations des cas d’Omicron soient en relation, abstraction faite des patients soignés à l’unité de soins intensifs, la hausse engorgera nos hôpitaux. Aussi avons-nous adopté ces mesures, qui relèvent du simple bon sens, afin d’aider notre réseau à être à la hauteur de la situation. »

Jason Kenney, premier ministre de l’Alberta

« Quoique nous soyons capables pour notre part d’adapter notre offre à la hausse des hospitalisations, les Albertains doivent toutefois faire leur devoir en évitant d’avoir besoin de soins. Pour ce faire, ils doivent respecter toutes les mesures de santé publique en place et recevoir la dernière dose de vaccin à laquelle ils sont admissibles. »

Jason Copping, ministre de la Santé

« Les augmentations récentes des hospitalisations et des soins intensifs, ainsi que le fait qu’un nombre croissant de travailleurs de la santé tombent malades ou doivent se mettre en quarantaine, sont autant de signes que notre réseau de la santé traverse une nouvelle crise. Je tiens à exprimer toute ma gratitude aux soignants extraordinaires qui continuent de prodiguer des soins de qualité qui nous permettront de sortir de cette crise. »

Dre Verna Yiu, présidente-directrice générale de Services de santé Alberta

Accroître le nombre de lits dans les unités de soins intensifs et ailleurs

On déploie des lits pour les patients atteints de la COVID-19 et l’on en ajoute dans les établissements qui ont besoin de lits supplémentaires. Au plus tard le 24 janvier, la Kaye Edmonton Clinic d’Edmonton et le South Health Campus de Calgary ouvriront des lits en réaction à la pandémie.

On déploiera des lits supplémentaires selon les besoins.

Les patients qu’on aura transférés à l’unité d’intervention en cas de pandémie seront ceux qui se remettront de la COVID-19 et qu’on jugera peu contagieux ou encore ceux dont le traitement sera moins complexe.

Mettre en œuvre un plan d’intervention communautaire

Services de santé Alberta travaille en étroite collaboration avec Primary Care Networks en vue de fournir des ressources communautaires aux patients qui traitent eux-mêmes leur maladie à domicile.

Ces deux partenaires ont ouvert dans certaines localités des lignes téléphoniques ou des cliniques virtuelles, ou prévoient de le faire. Elles pourront dépister la COVID-19, évaluer l’état des patients et recommander à ceux qui présentent des symptômes bénins ou modérés de s’adresser aux ressources pouvant les aider.

Rendre les employés plus disponibles pour les patients

Lorsque les besoins s’en font sentir, nous appliquons partout dans la province des modèles de soins collectifs prodigués par une équipe.

Ainsi, au lieu d’avoir un travailleur de la santé qui s’occupe d’un petit nombre de patients, nous avons une équipe polyvalente d’expérience qui traite un groupe important.

Au total, 610 étudiants en sciences infirmières se sont joints à l’équipe de Services de santé Alberta. Ils aideront les Albertains à traverser la crise et obtiendront ainsi des crédits universitaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here