A l’ouest de la RDC, le konzo a touché quelque 200 personnes en deux mois. Cette pathologie paralysante des membres inférieurs et de la colonne vertébrale est due à l’ingestion d’une variété de manioc, consommée avant le temps nécessaire de trempage pour en éliminer l’acide cyanhydrique. Il s…



francetvinfo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here