Ontario : L’admissibilité accélérée à la seconde dose se poursuit plus tôt que prévu
Ontario : L’admissibilité accélérée à la seconde dose se poursuit plus tôt que prévu

La majorité des adultes ontariens ayant reçu une première dose du vaccin contre la COVID‑19 et plus de trois millions de doses du vaccin de Moderna étant arrivées en juin, la province continue d’accélérer le déploiement du vaccin en élargissant l’admissibilité aux secondes doses avant la date prévue.

« Grâce aux efforts d’Équipe Ontario, nous faisons d’énormes progrès dans le déploiement de notre vaccin, protégeant les collectivités les plus exposées à la COVID-19 et à ses variants, a déclaré Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé. Chaque dose administrée nous rapproche de la fin de la pandémie et du passage à la deuxième étape de notre Plan d’action, et j’encourage tout le monde à faire sa part et à se faire vacciner dès qu’il est admissible. »

La majorité des adultes de l’Ontario ayant reçu la première dose du vaccin, laquelle offre un niveau élevé de protection contre la COVID-19, la province accélère l’admissibilité à la prise de rendez-vous pour la seconde dose comme suit :

  • À compter du lundi 21 juin 2021 à 8 h, tous les Ontariens qui ont reçu leur première dose de vaccin à ARNm contre la COVID-19 le 9 mai 2021 ou avant pourront prendre rendez‑vous ou devancer leur rendez-vous pour la seconde dose à un intervalle plus court.
  • À compter du mercredi 23 juin 2021 à 8 h, les personnes qui ont reçu leur première dose de vaccin à ARNm le 30 mai 2021 ou avant et qui vivent dans la zone desservie par l’une des 10 circonscriptions sanitaires désignées comme étant des points chauds du variant Delta (circonscriptions sanitaires de Durham, de Halton, de Hamilton, de Peel, de Porcupine, de Simcoe Muskoka, de Toronto, de Waterloo, de Wellington-Dufferin-Guelph et de York) pourront prendre rendez‑vous ou devancer leur rendez-vous pour la seconde dose à un intervalle plus court.
  • À partir de la semaine du 28 juin 2021 (jours et séquence à confirmer), tous les Ontariens âgés de 18 ans et plus qui ont reçu leur première dose de vaccin à ARNm contre la COVID‑19 pourront prendre rendez-vous pour leur seconde dose. Le rendez-vous sera fixé au moins 28 jours après la première dose, selon l’intervalle recommandé.

En augmentant le nombre de points chauds du variant Delta et en élargissant rapidement la couverture de la seconde dose dans ces régions, on contribuera à minimiser le risque de propagation du variant dans toute la province.

En outre, à compter du 14 juin 2021, les personnes ayant reçu leur première dose du vaccin d’AstraZeneca sont également admissibles à recevoir une seconde dose d’un vaccin contre la COVID-19 à un intervalle de huit à douze semaines, avec un consentement éclairé. Il peut s’agir d’une seconde dose du vaccin d’AstraZeneca ou d’un vaccin à ARNm.

L’attribution à l’Ontario du vaccin contre la COVID-19 de Pfizer, qui devait arriver au cours des deux premières semaines de juillet, sera inférieure à ce qui avait été prévu initialement (diminution d’environ 885 000 à 348 000 doses) et le rattrapage est prévu au cours des deux dernières semaines de juillet. Le gouvernement s’adaptera aux conséquences de cette diminution sur le déploiement des vaccins dans la province et les atténuera.

La province continuera d’élargir l’admissibilité aux secondes doses accélérées dans tout l’Ontario au fur et à mesure que le gouvernement fédéral confirmera l’attribution de vaccins supplémentaires et les délais d’expédition.

Du 7 mai au 17 juin, plus de 50 cliniques mobiles et temporaires soutenues par la province ont administré plus de 86 000 vaccins sur les lieux de travail et dans les centres communautaires des points chauds des régions de Durham, de Halton, de Hamilton, de Toronto, de Peel et de York, en étroite collaboration avec les circonscriptions sanitaires. Les cliniques mobiles reviennent sur ces sites pour administrer les secondes doses à partir de la semaine du 20 juin. Les équipes mobiles provinciales aideront également la circonscription sanitaire de Waterloo à prévenir la propagation du variant Delta en contribuant à l’administration des premières et secondes doses aux populations prioritaires dans les points chauds de la COVID‑19.

Les personnes admissibles à une seconde dose accélérée sont invitées à prendre rendez-vous au moyen du système provincial de prise de rendez-vous, directement auprès des circonscriptions sanitaires qui utilisent leur propre système de prise de rendez-vous, et auprès des pharmacies participantes. Certains fournisseurs de soins primaires communiqueront également avec les personnes concernées pour prendre rendez-vous.

« La forte augmentation des vaccins de Moderna et l’approvisionnement régulier de Pfizer ont permis à l’Ontario d’accélérer les rendez-vous pour la seconde dose, de cibler les points chauds et d’offrir plus d’options aux gens pour qu’ils soient complètement immunisés, a déclaré la solliciteure générale Sylvia Jones. Avec chaque vaccin administré, nous faisons des progrès significatifs dans nos efforts collectifs pour protéger nos proches et assurer la sécurité des collectivités. »

Tous les vaccins fournis dans le cadre de la campagne de vaccination de l’Ontario offrent une solide protection contre la COVID-19 et ses variants, y compris le variant Delta. De plus, le Comité consultatif national de l’immunisation a confirmé qu’un calendrier de vaccination combiné peut être suivi en toute sécurité et est efficace. Pour assurer une protection maximale contre la COVID-19 et le variant Delta, les Ontariens sont encouragés à se faire vacciner dès que possible et à recevoir leur seconde dose dans l’intervalle recommandé.

En date du 16 juin 2021, les circonscriptions sanitaires, les cliniques de vaccination de masse, les sites hospitaliers, les pharmacies et les médecins de la province ont administré près de 12 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 aux Ontariens. Plus de 75 pour cent des adultes ontariens bénéficient de la protection d’une première dose de vaccin, et plus de 19 pour cent sont complètement immunisés. En outre, les cliniques pour jeunes mises sur pied par les circonscriptions sanitaires fonctionnent dans toute la province et ont administré les premières doses à plus de 48 pour cent des jeunes âgés de 12 à 17 ans jusqu’à présent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here