Depuis l’agression d’une professeure dans un établissement de Créteil (Val-de-Marne), des enseignants témoignent sur les réseaux sociaux avec un hashtag pour dénoncer les faits de violence auxquels ils sont confrontés. Cette agression semble provoquer une vague de libération de la parole. 



francetvinfo.fr

READ  Politique - "Ce n'est pas un bon signal politique" : les syndicats policiers s'impatientent en attendant leur nouveau ministre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here