Libérées par l’abandon du projet d’aéroport, les terres agricoles de la ZAD doivent être réparties cet automne, entre les occupants et une trentaine d’agriculteurs “historiques”, toujours locataires, qui réclament des droits sur ce territoire. Le point sur les enjeux, financiers et agricoles.



francetvinfo.fr

READ  Politique - Perquisitions dans les locaux de La France insoumise : Damien Abad, vice-président des Républicains, ne croit pas à "une justice politique"

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here