Selon le “Journal du dimanche”, le président de la République a lancé à des parlementaires : “Sur ces sujets intimes (…), il n’est pas question de brutaliser les consciences.”



francetvinfo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here