Pendant plus de quarante ans, Patrick Gandoulas a gardé “le secret” de son agression, à l’âge de 11 ans, par un prêtre pédophile. Devenu à son tour homme d’Eglise, il juge “inadmissible et indéfendable” le mutisme de l’institution catholique face à de tels actes.



francetvinfo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here