Peu après la demi-heure de jeu, Emond pensait avoir fait le plus difficile pour le Standard en ouvrant la marque face à Genk, actuel solide leader du championnat. Mais quelques instants plus tard, alors que le buteur des Rouches communiait déjà avec les supporters, le VAR entrait dans la danse et l’arbitre…



Lesoir.be RSS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here