En remaniant son cabinet, en juillet, le premier ministre Justin Trudeau avait d’abord et avant tout un oeil sur les prochaines élections fédérales, qui auront lieu dans environ 12 mois. Cela explique pourquoi il a décidé de confier de nouvelles fonctions au ministre François-Philippe Champagne, reconnu comme l’un des meilleurs communicateurs de son gouvernement, afin qu’il passe plus de temps au pays, en particulier au Québec, où la bataille s’annonce cruciale pour que les libéraux obtiennent un deuxième mandat majoritaire.



lapresse.ca

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here