Sondage Elections Municipales 2014
Sondage Elections Municipales 2014

La gauche ne quittera pas Montpellier.

Selon un sondage Ifop, réalisé par téléphone auprès d’un échantillon de 602 personnes, représentatif de la population inscrite sur les listes électorales de la ville de Montpellier, sur la période allant du 13 au 15 mars, la gauche est donnée gagnante au second tour des municipales.

Jean-Pierre Moure, tête de liste PS-EELV, devrait faire le meilleur score avec 28% des intentions de vote contre 21% pour Phillipe Saurel et 8% pour le front de gauche.
L’UMP devrait remporter 26% des voix si un scénario quadrangulaire est établi, avec 24% pour Jacques Domergue et 2,5% pour Joseph Francis.

Le FN, quant à lui, franchit la barre des 14% d’intentions de vote.
Si l’on regroupe les intentions de vote pour la gauche, Jean-Pierre Mourre devrait cumuler 38% des voix, lutte ouvrière, NPA, POI et FG compris.

READ  L’actrice Keke Palmer dans la saison 10 de Grey’s Anatomy

Les sondages confortent les aspirations de la gauche à Toulouse.

C’est le candidat PS, qui est donné vainqueur dans les sondages Ifop et TNS-Sofres-Sopra.
Selon ce dernier, Pierre Cohen s’imposerait largement sur son adversaire Jean-Luc Moudenc au second tour avec 53% des voix.

Le premier sondage, quant à lui, réalisé auprès d’un échantillon de 602 personnes, donne pour vainqueur au premier tour, le candidat UMP avec un très faible écart.
Jean Moudenc arriverait donc en tête avec 37% des votes contre 34% pour Pierre Cohen.
Celui-ci reprendrait de la vitesse dans un deuxième tour serré avec 51% contre 49% pour Moudenc, le candidat UMP.

READ  Glee saison 5 : l’heure de gloire a sonné pour Blaine

A Toulouse, le FN ne passerait pas la barre du premier tour selon les deux sondages.
Les écarts entre les candidats proclamés finalistes ne font pas l’unanimité chez les instituts de sondage mais convergent tous vers une victoire, serrée peut-être, mais sure de la gauche avec Pierre Cohen.

La gauche donnée gagnante à Grenoble.

Réalisé entre le 12 et 15 mars sur un échantillon de 605 personnes, un sondage BVA-Orange-Dauphiné, donne la gauche gagnante à Grenoble.

Ayant décidé de ne pas se représenter, Michel Destot, maire sortant, laisse son premier adjoint Jérôme Safar, conduire la liste PS, PC et société civile.

READ  Londres: Explosion dans le métro fait au moins 22 blessés

A 47 ans, l’ancien bras droit du maire sortant, devrait arriver en tête selon les résultats du sondage.

La liste conduite par le candidat PS pourrait l’emporter avec 62% contre la droite ou avec 60% s’il se retrouve face à la droite et au FN.
En cas de situation triangulaire, le socialiste arriverait en tête avec 43% des votes face A la droite, la liste EELV-PG et Réseau citoyen.

Toujours selon les données du sondage, les autres candidats ne risquent pas de créer la surprise, Phillipe de Longevialle crédité d’uniquement 4% des voix de même que Denis Bonzy, les cartes du jeu semblent jouées d’avance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here