Blanchet suggère à Trudeau de changer d’attitude devant les manifestants anti-vaccin
Blanchet suggère à Trudeau de changer d’attitude devant les manifestants anti-vaccin

Le chef du Bloc québécois a critiqué l’attitude « un petit peu baveuse » du premier ministre sortant lundi, suggérant qu’elle pouvait attiser la colère des manifestants contre les mesures sanitaires qui sont de plus en plus bruyants lors des arrêts de campagne de la caravane libérale.

« Je me permettrais de […] suggérer au premier ministre de ne pas jeter de l’huile sur le feu », a-t-il dit. Puis, au journaliste qui s’étonnait de son choix de termes, il a nié les mots qu’il venait de prononcer.

« Non, non, non. D’abord je ne dis pas’’jeter de l’huile sur le feu’’, puis je ne dis pas que c’est de sa faute. Clairement pas.

« Je dis qu’il doit faire preuve de davantage de modération dans la façon dont il présente ses idées », a insisté M. Blanchet pendant son point de presse matinal, à Montréal.

La caravane libérale a eu à faire face à plusieurs manifestations d’anti-vaccins depuis le début de la campagne. M. Trudeau a cependant insisté pour dire qu’il ne reculerait pas sur sa stratégie pour combattre la COVID-19.

« Lorsqu’il interpelle les manifestants, […] une attitude responsable, rassembleuse et informative serait davantage de nature à réduire ce genre de risque qu’une attitude un petit peu baveuse », a renchéri M. Blanchet.

« Les insinuations du chef du Bloc sont tout à fait inacceptables, a lancé pour sa part la candidate libérale Mélanie Joly. Nous avons tous la responsabilité de dénoncer les actes de violence et les discours haineux. »

Les verts défendent des valeurs « hostiles » au Québec, dit Blanchet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here