Tentative de meurtre dans le Vieux-Montréal : le SPVM appréhende un suspect
Tentative de meurtre dans le Vieux-Montréal : le SPVM appréhende un suspect

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a arrêté un total de six suspects, au cours des derniers jours, en lien avec des menaces proférées dans les réseaux sociaux à l’endroit d’écoles secondaires. Les suspects appréhendés sont tous mineurs.

Confession – Une nouvelle tendance à surveiller

Une situation d’entraînement qui a pu être constatée récemment dans les réseaux sociaux porte le nom de Confession. Des élèves créent des profils afin d’encourager le partage de messages, de manière anonyme, d’élèves de leur propre école. Certains élèves ont donc choisi de publier différentes menaces afin de semer la peur et la confusion.

Avertissement

Les élèves qui auraient tendance à vouloir emboîter le pas doivent retenir que toutes les actions que nous croyons faire dans l’anonymat ne le sont pas. Nous sommes tous identifiables et un manque de jugement peut avoir des répercussions coûteuses. Toute menace proférée, qu’il s’agisse d’une blague ou non, nous expose à des poursuites criminelles. Les personnes qui diffusent ou relaient ce type de message s’exposent également à des poursuites, même si elles n’en sont pas les auteures.

Le SPVM prend chaque menace à l’endroit d’une école très au sérieux. Le module Cyberenquête procède assidûment à une vigie des réseaux sociaux et l’ensemble des unités d’enquêtes criminelles poursuit son travail à différents niveaux. De plus, les patrouilleurs des postes de quartier sécurisent les abords des écoles concernées. Des communications constantes sont aussi effectuées avec les directions des écoles touchées par cette situation afin de rassurer les élèves, le personnel et les parents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here