Québec : 5 M$ pour soutenir la recherche sur la maladie d’Alzheimer
Québec : 5 M$ pour soutenir la recherche sur la maladie d’Alzheimer

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, annonce aujourd’hui qu’un financement de 5 millions $ est accordé en vue de soutenir des activités de recherche sur la maladie d’Alzheimer et les autres troubles neurocognitifs majeurs (TNCM).

Ce financement servira notamment à appuyer le travail de quatre équipes de recherche dont les projets contribueront à implanter la phase 3 des travaux ministériels sur les TNCM. L’objectif, à terme, est d’offrir une meilleure fluidité de services dans le parcours des personnes vivant avec un TNCM, de même que des transitions facilitées. Les quatre équipes de recherche sélectionnées sont les suivantes :

  • celle de Patrick Archambault, de l’Université Laval, pour son projet Développement, implémentation et évaluation d’un programme d’amélioration continue orienté par les usagers ciblant les transitions de soins vécues par les aînés vivant avec un trouble neurocognitif majeur et leurs proches aidants;
  • celle d’Olivier Beauchet, de l’Université de Montréal, pour son projet Santé numérique et parcours de soins et services des personnes vivant avec un trouble neurocognitif majeur et de leurs proches aidants: Approche participative et multipartite pour une télésanté adaptée et intégrée;
  • celle de Véronique Provencher, de l’Université de Sherbrooke, pour son projet Favoriser la collaboration entre les services gériatriques ambulatoires spécialisés pour une meilleure complémentarité et continuité dans la trajectoire des personnes vivant avec un trouble neurocognitif majeur et leurs proches;
  • celle d’Isabelle Vedel, de l’Université McGill, pour son projet Laboratoire vivant sur les transitions (Transilab Laval-ROSA) pour les personnes vivant avec un trouble neurocognitif majeur.

Une autre partie de la somme octroyée servira quant à elle à financer des activités de mobilisation des connaissances afin de diffuser les résultats de ces travaux de recherche à l’échelle provinciale, mais aussi à plus vaste échelle. Il est à noter que le processus d’octroi des subventions s’est fait en étroite collaboration avec l’Unité de soutien SSA Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here