COVID-19 : La mairesse de Montréal décrète l'état d'urgence
COVID-19 : La mairesse de Montréal décrète l'état d'urgence

Dans l’objectif de répondre efficacement aux besoins de la population, de protéger les travailleurs essentiels de l’agglomération et d’assurer la continuité des services publics dans le contexte d’une recrudescence des cas de COVID-19, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, décrète l’état d’urgence, en vertu de la Loi sur la sécurité civile et avec l’autorisation de la Santé publique.

« Montréal se dote aujourd’hui de pouvoirs exceptionnels pour soutenir dans l’immédiat la population et le réseau de la santé dans la lutte collective contre la COVID-19. L’état d’urgence est un outil supplémentaire nous permettant d’affronter avec agilité cette période d’instabilité qui affecte les personnes vulnérables, les commerçants, les entreprises et des ménages montréalais. Forts de notre expérience, nous serons encore une fois au rendez-vous pour assurer la sécurité des travailleurs essentiels de l’agglomération et de toute la population montréalaise », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Protéger nos travailleurs essentiels et assurer la continuité des services

L’état d’urgence permettra d’assurer la continuité des services publics pendant la situation sanitaire. L’arrivée du variant Omicron force un changement soudain et drastique dans la gestion des éclosions en milieu de travail et en milieu de vie. Les exigences du nouveau protocole d’isolement en milieu de travail peuvent avoir des conséquences importantes sur l’offre de services critiques à une population de 2 millions de personnes et la tendance épidémiologique démontre que la situation devrait s’aggraver au courant des prochaines semaines. Dans ce contexte, les pouvoirs de l’état d’urgence nous permettront de mobiliser les ressources matérielles et humaines requises à la lutte contre la COVID-19 et à la poursuite des services offerts à la population.

Appuyer le réseau de la santé et le milieu communautaire dans le soutien des personnes en situation d’itinérance

Depuis le début de la pandémie, l’agglomération de Montréal, le réseau de la santé et des services sociaux et les organismes communautaires sont à pied d’œuvre pour soutenir les personnes en situation d’itinérance. L’état d’urgence local permettra à l’agglomération de Montréal de renforcer son appui logistique au réseau de la santé et des services sociaux et aux organismes communautaires et de mettre en place des sites et des installations en nombre suffisant pour accueillir les personnes en situation d’itinérance. Le réseau de la santé et les organismes communautaires continueront d’assurer l’intervention sociale au sein des ressources et le fonctionnement de la trajectoire clinique.

L’état d’urgence

Rappelons que la mairesse de Montréal peut avoir recours à ses pouvoirs extraordinaires et décréter l’état d’urgence dans l’agglomération. Dans le cas présent, l’état d’urgence a été décrété pour 48 h et devra être reconduit par le Conseil d’agglomération de Montréal.

L’agglomération de Montréal poursuit son étroite collaboration avec ses équipes d’experts du Centre de coordination des mesures d’urgence, la Direction régionale de santé publique et le réseau de la santé et des services sociaux pour prendre les meilleures décisions afin de lutter contre la propagation de la COVID-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here